AVIS n° 24 – AP 04/2016 Vote du Compte Administratif 2015 de la Régie d’Exploitation de l’Abattoir Régional

Les conseillers ont retenu que les recettes de fonctionnement de l’abattoir ont diminué durant cette année 2015.  Les recettes globales  étaient en 2014 de 1 205 415,10 € contre  1 0210590,86 €, ce qui conduit à une baisse de -15,25 %.

Cette situation résulte de la mise en place de la C.T.G qui a provoqué par anticipation la fermeture des régies de recette et d’avances. La fermeture de l’Abattoir durant la période la plus active novembre/décembre 2015 a fortement occasionné une baisse de production.

Les conseillers se sont interrogés :

-           Sur l’existence d’un plan de communication avec la chambre d’agriculture pour inciter les producteurs d’animaux à utiliser cet outil,

-           A-t-on des données fiables en Guyane sur l’abattage informel ?

-           La rentabilité des abattoirs est mise à défaut du fait du  temps de maturation de la viande. Ce processus est le rassissement est important pour favoriser la maturation de la viande. La capacité d’accueil des carcasses est restreinte. Les abattoirs de Guyane n’ont pas une  rentabilité de production efficiente. Les producteurs ne peuvent pas récupérer leurs biens et ce temps de mobilisation de la viande génère non seulement des coûts financiers supplémentaires mais ne permet pas d’abattage d’animaux.

Avis n°24 vote CA 2015 REAR